Idée repas pour amis juifs


Cuisine Ashkénaze / Juive, Vie Pratique

Recevoir des gens à la maison pour le dîner ou le déjeuner procure toujours du plaisir; c’est un moment de partage et de convivialité, mais à condition de ne pas se tromper. Si vous invitez des amis de confession juive, suivez ce petit guide pour ne pas vous rater dans votre menu.

Si vous n’êtes pas de confession juive, mais que vous désirez inviter chez vous des amis juifs pour partager un bon repas, il y a quelques règles à suivre concernant la nourriture afin que ce moment se passe bien… Je vous explique :

L’alimentation autorisée par la loi juive

Chez les Juifs, certains aliments sont permis ou acceptables alors que d’autres sont strictement interdits. La nourriture acceptée est désignée par le terme hébraïque « casher » kasher / casher / kosher alors que tout ce qui est interdit est dit taref.

Les restrictions alimentaires concernant la viande

Vous désirez leur préparer des plats à base de viande ? Certains animaux sont autorisés tandis que d’autres sont interdits comme le porc. De plus, c’est suivant un rituel que la viande est abattue. En effet l’animal doit avoir été égorgé par un shohet, un professionnel certifié par un rabbin et sous la supervision d’un masguia’h.

Les textes annoncent que 10 animaux sont autorisés :

  • le mouton,
  • le bœuf,
  • la chèvre,
  • le cerf,
  • le mouflon,
  • la gazelle,
  • le bouquetin,
  • le daim,
  • l’antilope
  • l’oryx.

Comme les musulmans, les juifs ne mangent pas de porc. Concernant les oiseaux, la plupart sont interdits à l’exception des pintades, des chapons, des poulets et des dindes.

Fruits & Légumes

Les fruits et les légumes sont toujours acceptés à condition qu’ils ne renferment pas d’insectes.

Fruits de Mer

Au cas où vous auriez pensé aux fruits de mer, aux crustacés ou aux coquillages, sachez que c’est aussi interdit par la loi juive.

Autres règles alimentaires

Vous devrez aussi savoir que dans la tradition juive, il ne faut jamais mélanger la viande et les produits laitiers, des ustensiles différents sont employés pour leur préparation et pour leur consommation, et il faut respecter un intervalle de temps entre leur ingestion.

Par ailleurs, si vous prévoyez d’agrémenter le repas par du vin, la bouteille que vous allez déposer sur la table doit être certifiée casher.

Quel menu cacher idéal pour bien recevoir des amis juifs

Pour faire le bonheur de vos amis juifs, il existe plusieurs recettes gourmandes casher que vous pourrez réaliser chez vous facilement.

N’hésitez pas à faire preuve d’innovation et d’imagination pour les épater, mais toujours en étant respectueux de leur confession.

Entrée

En entrée, vous pourrez leur préparer par exemple une salade de quinoa à la fois rafraîchissante et légère. Ajoutez du jus de citron, des haricots rouges, de l’avocat, du poivron vert ou du piment pour plus de saveurs.

Plat

Pour le plat principal, vous pouvez leur concocter une raclette sans viande puisque le mélange viande et lait sont interdits. Vous avez la possibilité d’utiliser du poisson en lieu et place de la viande.

Dessert

Terminez ce délicieux repas par une note gourmande en dessert en faisant par exemple une mousse au chocolat, une salade de fruits  ou l’incontournable crumble de pommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *